top of page
  • Photo du rédacteurAimée Verret

Clavier ou papier?

Les habitudes d'écriture me fascinent. Les miennes ne sont pas fixes. En général, j'écris de la poésie d'abord à la main, sur papier. J'écris beaucoup, beaucoup, beaucoup, sans trop savoir où je vais. Puis, je tape mes textes, ce qui me permet de voir les convergences, d'établir une continuité.

Ça me fait penser à un casse-tête et ça oriente la suite de mon travail. Écrire à la main, comme geste physique, laisse plus de place à l'exploration. Et ne négligeons pas le fait que ça se pratique facilement n'importe où. Bien sûr, de nos jours, avec les ordinateurs et téléphones portables, on est plus libres de nos mouvements. Sauf que le papier et le stylo sont, à mes yeux, moins encombrants.

Pour les romans, j'y vais directement à l'ordinateur. Je compose presque toujours un plan avant de me mettre à l'écriture proprement dite. Donc, je trouve plus efficace de m'asseoir devant l'écran, ce qui me permet de reprendre mes phrases, de les déplacer, etc.

Mais.

En ce moment je travaille sur un roman écrit en vers. Mes habitudes sont toutes bousculées: papier, ordi? En plus, je n'ai même pas rédigé de plan. 😱

Même si j'étais en phase d'exploration, je me suis lancée à l'ordinateur. Un roman étant plus long qu'un recueil (en tout cas, dans mon cas) et demandant une structure beaucoup plus linéaire et claire, ça m'est apparu une meilleure façon de m'y atteler.

Parenthèse nerd: j'ai mis à profit mes connaissances de Word et j'ai commencé à insérer des champs de numérotation automatique à chaque début de poème. Ainsi, chacun est numéroté. Mais, si j'en change un de place, tous les numéros s'ajustent automatiquement. Je n'ai pas besoin de tout retaper un par un (j'en ai déjà plus que 100, alors imaginez la galère).

Et j'ai un fichier à côté où je répertorie les «phases» du récit en indiquant l'intervalle des textes. Exemple: présentation du personnage, textes 1 à 5.

Oui, je suis une obsédée de l'organisation! Mais j'admets que, cette fois-ci, je me surpasse moi-même! 😅

Hier, je sentais que la progression du récit était assez fluide pour que je me permette de quitter mon écran. Je savais à quel endroit il manquait des liens et je me suis concentrée là-dessus, sur papier. Pour dire la vérité, j'étais... dans le bain! Et je n'osais pas approcher mon ordinateur de la baignoire pleine...

Il n'y a pas vraiment de morale à cette histoire, si ce n'est que les habitudes changent. Certaines nous conviennent un jour, pour un projet, mais pas pour le suivant. On peut se permettre de déroger. Je pense qu'il est intéressant de savoir comment les autres travaillent et de faire des essais pour découvrir ce qui nous plaît.


Posts récents

Voir tout
bottom of page