top of page
  • Photo du rédacteurAimée Verret

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la collection Tabou

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la collection Tabou est la dernière grande activité de groupe que j'ai animée pour cette résidence. Sinon, il me reste seulement une autre séance d'écriture avec mon groupe d'aîné-es. Les rencontres individuelles se poursuivront jusqu’au 30 octobre, date où je tirerai officiellement ma révérence! Je quitterai l’environnement désormais familier de la bibliothèque pour réintégrer mon domicile à temps plein, où m’attendront mes projets d’écriture et de nouvelles tâches d’éditrice.

Qu’est-ce que la collection Tabou? Il s’agit d’une collection de romans destinés à un public adolescent, publiés aux Éditions de Mortagne. Chacun explore un sujet dit « tabou » qui touche les jeunes: la drogue, la violence familiale ou sexuelle, la maladie mentale, l’identité de genre, l’orientation sexuelle, etc. La plupart des titres sont étiquetés 14 ans et plus, mais certains portent la mention 16 t plus, en raison de leur récit très dur.

J’ai eu l’idée d’une activité autour de cette collection parce que j’ai moi-même écrit un roman qui y paraîtra au printemps prochain. Au-delà de ça, j’ai travaillé sur une cinquantaine de ses livres, à titre de directrice littéraire ou de réviseuse linguistique. Je suis donc une des personnes les mieux placées pour en parler!

J’ai invité l’autrice Ariane Charland à venir s’entretenir avec moi pour l’occasion. Le choix était tout désigné: Ariane a publié cinq romans dans la collection, et a aussi participé au premier volume collectif de la série Sans tabou. Ariane a ainsi abordé une variété de sujets allant de la santé, tant physique que mentale, à la sexualité, en passant par les relations amoureuses et sociales. Elle a aussi mis en scène autant des personnages féminins que masculins. Avec elle, on pouvait vraiment faire un tour d’horizon des Tabou. De plus, nous avons collaboré intimement sur Sextos, son petit dernier, dont j'ai assumé la direction littéraire.



Les questions qu’on nous a posées portaient sur:

  • les débuts de la collection;

  • le choix des sujets coups de poing abordés;

  • le processus de recherche et d’information mené par les auteurs et autrices;

  • les histoires vécues versus les histoires fictives;

  • les nouveaux thèmes à explorer dans de futures publications; etc.!

L’intérêt pour la collection ne se dément pas, et les sujets semblent véritablement inépuisables. Elle est régulièrement utilisée par des profs de secondaire et des intervenants jeunesse afin d'interpeller les jeunes et de les sensibiliser à des réalités difficiles. Parfois, le fait de reconnaître les problèmes rencontrés dans sa vie est très marquant pour un ou une ado en difficulté. C'est pourquoi une liste de ressources liée à la problématique abordée est toujours incluse à la fin du livre.

Longue vie à la collection Tabou! Elle ne semble pas près de s’éteindre.

Comments


bottom of page